En 2013, nous avons déci­dé de quit­ter les opé­ra­teurs chez qui nous sous-trai­tions la par­tie phy­sique de notre héber­ge­ment pour prendre notre liber­té. Plusieurs années après, armés du recul néces­saire, nous avons envie de par­ta­ger notre expé­rience avec vous.

Experience GIF @Giphy

Au départ, une offre haute qualité, clefs en main

Si vous êtes client always­da­ta, vous connais­sez déjà bien notre outil de ges­tion. Si ce n’est pas le cas, notre offre mutua­li­sée 100 Mo à 0€ vous per­met­tra de décou­vrir nos ser­vices et notre inter­face.

Cet outil, que vous uti­li­sez peut-être au quo­ti­dien, est une inter­face de ges­tion unique. Conçue par nos soins, elle vous per­met en un seul endroit d’administrer domaines, sites et bases de don­nées, boîtes email, accès dis­tants, confi­gu­ra­tions, etc. Elle vous per­met éga­le­ment de res­ter en rela­tion avec nous via son sys­tème de tickets de sup­port. Et ce par­mi d’autres fonc­tion­na­li­tés.

interface d'administration alwaysdata - page de status - capture d'écran [fr]

Si nous avons fait le choix d’un déve­lop­pe­ment sur-mesure pour nos outils, c’est parce que dès les débuts d’always­da­ta en 2006, nous ne par­ve­nions pas à trou­ver une offre qui répon­dait à nos besoins en terme d’hébergement. Dix ans plus tard, nous ne regret­tons pas ce choix, qui nous per­met de vous pro­po­ser une solu­tion fiable et plei­ne­ment adap­tée à la sou­plesse et à la sim­pli­ci­té d’usage que nous vous pro­met­tons. Car c’est là notre force et ce qui nous dif­fé­ren­cie : nous ne sommes pas uni­que­ment héber­geur, nous sommes éga­le­ment et prin­ci­pa­le­ment info­gé­reur. Lorsque vous dis­po­sez d’un compte chez always­da­ta, vous avez accès à une large gamme de ser­vices dis­po­nibles sur votre espace : inter­pré­teurs, bases de don­nées, bro­kers, emails, sau­ve­gardes, etc., le tout dans un envi­ron­ne­ment super­vi­sé, pro­té­gé, et mis à jour en per­ma­nence. Sans que vous ayez besoin de vous en sou­cier.

Cependant, même avec la meilleure volon­té du monde, déve­lop­per à la fois une struc­ture logi­cielle qui serait notre cœur de métier, et une infra­struc­ture maté­rielle à la hau­teur de nos ambi­tions était un chal­lenge trop impor­tant. Il a fal­lu faire cer­tains choix, et tran­cher. En nous concen­trant sur l’outil, nous allions devoir céder — du moins, pour un temps — la ges­tion maté­rielle à d’autres opé­ra­teurs.

Les pre­mières années, nous nous sommes appuyés sur l’architecture d’OVH, avec quelques machines sup­plé­men­taires chez Amazon EC2, Hertzner et Online. Cette archi­tec­ture, même si elle repo­sait sur des acteurs externes, nous a lais­sé le temps néces­saire à mûrir notre pro­jet : inter­face de ges­tion, super­vi­sion, sup­port, alproxy, ges­tion­naires de comptes, ordon­nan­ceurs…

Il y a quatre ans, conscients que le che­min par­cou­ru était consé­quent, et las­sés de devoir s’appuyer sur la qua­li­té de ser­vice de nos pres­ta­taires — qui n’était pas tou­jours au ren­dez-vous et avait un impact direct sur nos clients — nous avons conclu qu’il était temps de deve­nir notre propre opé­ra­teur maté­riel et réseau.

sounds like a plan ok GIF @Giphy

Toujours sans compromis

C’est parce que nous étions vic­times des défaillances de nos pres­ta­taires, et que vous en fai­siez direc­te­ment les frais que nous avons choi­si d’opérer nous-mêmes la par­tie maté­rielle. Nous y avons mis toute l’exigence qui nous carac­té­rise.

Les premiers serveurs

Au départ, c’est quelques machines qu’il a fal­lu choi­sir, confi­gu­rer, ins­tal­ler… c’est une tâche qui n’a pas été sans dif­fi­cul­tés. Il nous a fal­lu des­cendre encore un peu plus bas dans la cale et prendre en charge le métier de l’hébergement, ses contraintes, ses fonc­tion­ne­ments. Malgré tout1), nous n’avons jamais connu de panne glo­bale.

Nos choix sont ceux qui ont tou­jours pri­mé à nos enga­ge­ments :

  • une garan­tie de neu­tra­li­té : depuis les data cen­ters où nous opé­rons — gérés par un opé­ra­teur neutre, Equinix — aux opé­ra­teurs réseau — IELO-LIAZO, Nerim, Cogent, et Interoute — nous vous garan­tis­sons l’indépendance dans nos opé­ra­tions et le tra­fic de vos don­nées. Dans le même esprit, nous sommes tou­jours adhé­rents au RIPE, ce qui nous assure notam­ment l’indépendance en tant qu’opérateur sur nos blocs IP.
  • une garan­tie de qua­li­té : nous uti­li­sons des gammes de ser­veurs sur les­quels nous veillons à la qua­li­té des confi­gu­ra­tions ; nos machines uti­lisent des SSD en pro­duc­tion, de gamme data cen­ter ; toutes sont dou­ble­ment ali­men­tées par des cir­cuits élec­triques dis­tincts, et dou­ble­ment connec­tées par des inter­faces réseaux liées à des switchs de marques dif­fé­rentes. Nous avons trop souf­fert des pannes lors de nos années de sous-traitance2) pour ne pas prendre toutes les pré­cau­tions. De fait, plus aucune panne majeure n’a été à déplo­rer depuis toutes ces années.

La redondance, oui, mais à quel prix ?

On nous inter­roge régu­liè­re­ment sur la redon­dances des don­nées chez always­da­ta. Durant les pre­miers temps, nous avions fait le choix de dupli­quer les don­nées sur deux infra­struc­tures dis­tinctes. Il s’est rapi­de­ment avé­ré que cette solu­tion était assez coû­teuse en main­te­nance, et que l’indisponibilité mas­sive des don­nées liée à une défaillance du pre­mier point était trop faible pour jus­ti­fier ce coût. Nous en par­lions déjà ici en 2012.

Concrètement, notre objec­tif n’est pas d’avoir un RTO égal à zéro, parce que les stra­té­gies de redon­dance en temps réel que nous avons pu expé­ri­men­ter jusqu’à pré­sent fai­saient (para­doxa­le­ment) bais­ser notre qua­li­té de ser­vice à cause des bugs et insta­bi­li­tés d’architecture qu’elles intro­dui­saient. Notre taux de dis­po­ni­bi­li­té — avec des pannes rares, qui n’excèdent jamais quelques minutes — ne jus­ti­fie pas la mise en œuvre de pro­cé­dés tech­niques aus­si com­plexes et faillibles.

Nous pré­fé­rons nous concen­trer sur le RPO en s’assurant de la qua­li­té de nos sau­ve­gardes récu­pé­rables rapi­de­ment, et du mir­ro­ring local (RAID1) des don­nées sur toutes les machines. En cas de néces­si­té, nous avons la pos­si­bi­li­té de bas­cu­ler les don­nées du ser­veur hors-ligne sur une machine de spare dans la même baie pour garan­tir une reprise d’activité en moins de trente minutes, et nous per­mettre de remettre en route la machine ori­gi­nale serei­ne­ment.

Pas de redon­dance en temps réel donc, mais plu­tôt l’assurance de pou­voir vous four­nir une qua­li­té de conti­nui­té de service3) quel que soit le type d’incident auquel nous serions confron­tés.

Sauvegardes

Autre point impor­tant, celui de la péren­ni­té de vos don­nées. Nous garan­tis­sons des sau­ve­gardes glis­santes sur 30 jours, dans un second data cen­ter — chez un autre opé­ra­teur, Online — opé­rées sur nos propres machines éga­le­ment. Là encore, la garan­tie de qua­li­té est essen­tielle pour nous. Cette bas­cule vers nos propres infra­struc­tures nous a per­mis de pas­ser de trois à quatre chan­ge­ments de disques par mois parce qu’ils ren­daient l’âme, chez notre ancien pres­ta­taire, à deux depuis quatre ans4).

Être autonomes, pour le meilleur

Cette auto­no­mie nous per­met de vous offrir un choix plus vaste dans les confi­gu­ra­tions que nous vous pro­po­sons, puisque nous ne sommes plus res­treints par le choix de nos inter­mé­diaires. Nous choi­sis­sons nos maté­riels et nos four­nis­seurs. Nous gérons les flux de com­mande ce qui nous per­met d’éviter les retards. Nous avons du maté­riel prêt à déployer pour vous garan­tir une mise en ser­vice en quelques heures sur des confi­gu­ra­tions stan­dard.

Notre auto­no­mie vient éga­le­ment du fait d’être recon­nus comme des opé­ra­teurs indé­pen­dants à part entière. En étant pro­prié­taires de nos propres blocs d’IP, nous ne subis­sons plus les bla­ck­lis­tings qui pou­vaient tou­cher nos pres­ta­taires. Il nous est aus­si beau­coup plus simple de fil­trer fine­ment les accès et les res­sources liés aux adresses.

Elle nous offre aus­si un meilleur contrôle : le déploie­ment sys­té­ma­tique d’IPv6 par exemple n’aurait pas été pos­sible si nous n’avions pas eu la main sur notre infra­struc­ture. Allégés de ce poids, nous sommes à nou­veau en capa­ci­té de nous concen­trer sur notre offre d’infogérance pour vous pro­po­ser, tou­jours à tra­vers une solu­tion unique, une offre à la fois d’hébergement et de ges­tion qui soit à la mesure de vos attentes.

2018, une offre entièrement interne

Lancée avec trois machines en 2013, c’est presque cin­quante fois ce nombre de ser­veurs qui tournent aujourd’hui pour ser­vir vos appli­ca­tions et sites web depuis les infra­struc­tures always­da­ta. Cette migra­tion aura pris du temps, et nous aura beau­coup appris, tant sur les com­pé­tences que sur vos propres besoins. Les der­niers ser­veurs sont sor­tis de chez notre ancien pres­ta­taire désor­mais, nous sommes plus que jamais libres.

Libres de vous pro­po­ser, encore une fois, un héber­ge­ment info­gé­ré qui réponde à vos pro­blèmes. Nous avons cou­tume de dire que notre ser­vice est conçu par des devs, pour des devs. C’est plus que jamais cette volon­té qui nous anime. Nous conti­nuons de déve­lop­per et de pro­duire notre solu­tion qui vous res­semble. Nous vous pro­po­sons tou­jours de nou­velles pos­si­bi­li­tés, tant sur le plan maté­riel que logi­ciel. Nous sommes à votre écoute. Sans vous, cette aven­ture n’existerait pas. Merci donc à vous aus­si pour votre confiance dans notre capa­ci­té à chan­ger la façon dont l’hébergement doit être pen­sé.

charlie brown hug GIF @Giphy

Et comme nous ne sommes jamais à court d’idées, nous avons quelques pro­jets sur le feu pour vous per­mettre d’aller encore plus loin. Plutôt que de vous les révé­ler, je vous pro­pose un petit jeu en com­men­taires : quelles sont les tech­nos, peut-être même impro­bables ou lou­foques, maté­rielles ou logi­cielles, que vous ima­gi­ne­riez voir arri­ver pro­chai­ne­ment chez always­da­ta ?

Notes   [ + ]

1. à part un faux-départ au début, un dimanche, à une heure du matin, qui n’a même pas duré cinq minutes
2. pour des motifs par­fois aus­si tri­viaux qu’un coup de cha­leur
3. sous peu, une nou­velle offre gold fera son arri­vée chez always­da­ta, qui vous per­met­tra notam­ment d’accéder à d’autres options de haute-dis­po­ni­bi­li­té dont vous pour­riez avoir besoin, incluant par exemple une redon­dance phy­sique dans un second data cen­ter, et un taux de dis­po­ni­bi­li­té de 99.95%
4. et encore, sur ces der­niers mois uni­que­ment, avec des disques neufs qui devaient pro­ve­nir d’un mau­vais lot