En mai 2013, nous avons pris une déci­sion majeure pour l’avenir d’alwaysdata. Après bien­tôt 9 mois pas­sés à cher­cher, com­pa­rer, cal­cu­ler, ache­ter, ins­tal­ler, déve­lop­per, débo­guer et docu­men­ter, il est aujourd’hui temps d’annoncer.

Notre propre infrastructure

Depuis ses débuts en 2007, always­da­ta repose sur l’infrastructure (maté­riel, réseau) de pres­ta­taires tiers (prin­ci­pa­le­ment OVH, mais aus­si Online, Hetzner et Amazon). Cela nous a per­mis de nous concen­trer sur le cœur de notre archi­tec­ture : le logi­ciel. always­da­ta n’existerait pas sans ces pres­ta­taires ; nous leur devons beau­coup.

Ne pas dis­po­ser de sa propre infra­struc­ture pré­sente de nom­breux avan­tages, mais aus­si des incon­vé­nients :

  • une par­tie de notre fia­bi­li­té dépend de celle de nos pres­ta­taires ;
  • nous sommes limi­tés au maté­riel et aux fonc­tion­na­li­tés pro­po­sés par nos pres­ta­taires ;
  • nous sommes sou­mis aux chan­ge­ments de poli­tique de nos pres­ta­taires.

Plus notre infra­struc­ture gros­sit, plus ces incon­vé­nients prennent de l’importance. Après une longue réflexion, nous avons déci­dé de sau­ter le pas et prendre notre indé­pen­dance.

Les détails

Nous avions deux objec­tifs :

  • construire une archi­tec­ture fiable et résis­tante ;
  • être tota­le­ment indé­pen­dants.

De nom­breux choix découlent de ces objec­tifs. Voici les prin­ci­paux :

  • nous sommes héber­gés dans un data­cen­ter neutre (opé­ré par Equinix), sans inter­mé­diaire ;
  • nous avons adhé­ré au RIPE (nous sommes « LIR ») pour garan­tir notre indé­pen­dance ;
  • tous nos équi­pe­ments sont en double ali­men­ta­tion ;
  • notre réseau interne est tota­le­ment redon­dé : chaque ser­veur a une double connexion réseau vers deux switches (de marques dif­fé­rentes), qui sont eux-mêmes connec­tés à deux rou­teurs (de marques dif­fé­rentes) ;
  • nous avons 3 opé­ra­teurs réseau (tran­sit) dis­tincts.

Quelques détails tech­niques sup­plé­men­taires :

  • data­cen­ter : nos équi­pe­ments sont situés dans le data­cen­ter pari­sien Equinix PA3 ;
  • opé­ra­teurs réseau : IELO, Cogent et Interoute ;
  • nous sommes pré­sents sur le point de pee­ring Equinix IX Paris ;
  • notre numé­ro d’AS est le 60362.

En pratique, ça change quoi ?

Pour nos clients, rien ne change direc­te­ment : notre ser­vice et nos prix res­tent iden­tiques.

Nos ser­veurs actuels, situés chez nos pres­ta­taires, seront rapa­triés sur notre infra­struc­ture au fur et à mesure — la migra­tion totale pren­dra sans doute jusqu’à deux ans. Nous annon­ce­rons chaque migra­tion au préa­lable. Nos clients dédiés seront contac­tés per­son­nel­le­ment et nous orga­ni­se­rons la migra­tion de leur ser­veur ensemble.

D’ici quelques semaines, les nou­veaux comptes mutua­li­sés seront héber­gés sur notre propre infra­struc­ture. Pour les nou­veaux ser­veurs dédiés, c’est déjà le cas.

Les véri­tables chan­ge­ments seront visibles indi­rec­te­ment ; quelques exemples :

  • nous allons pou­voir pro­po­ser de nou­veaux ser­vices. Saviez-vous qu’Equinix est pré­sent dans 14 pays ?
  • le maté­riel que nous uti­li­sons est plus adap­té à nos usages. Par exemple, les disques et ali­men­ta­tions de nos ser­veurs sont échan­geables à chaud ;
  • la gamme de maté­riel que nous pou­vons uti­li­ser est plus vaste — par exemple des SSD ou disques de très grosses capa­ci­tés ;
  • notre réseau, entiè­re­ment redon­dé et sim­pli­fié, devrait être plus fiable.

Et après ?

Nous avons consa­cré une bonne par­tie de l’année 2013 à la construc­tion de notre infra­struc­ture, ce qui a quelque peu ralen­ti le rythme des nou­veau­tés. Nous pré­pa­rons de nom­breuses choses pour 2014 — notre équipe a d’ailleurs accueilli un nou­veau déve­lop­peur, Martin, il y a quelques semaines. Plus de fia­bi­li­té, plus de nou­veau­tés, tou­jours la même proxi­mi­té : voi­là ce qu’on vous pré­pare.