C’est l’une de nos premières décisions de 2017 : le pack gratuit que nous proposons va désormais disposer de 100 Mo d’espace disque plutôt que 10 Mo (soit 10 fois plus). Ce changement n’est pas vraiment lié au coût du méga-octet mais plutôt au but principal de cette offre : permettre à nos clients de tester notre plateforme. Les 10 Mo que nous proposions jusqu’alors sont insuffisants aujourd’hui pour installer nombre d’applications ou bibliothèques courantes.

Même infrastructure, mêmes fonctionnalités, aucune limite de temps

Depuis le lancement d’alwaysdata, en 2007, nous proposons aux utilisateurs de tester notre plateforme d’hébergement grâce à cette première offre limitée en espace disque mais gratuite. Nous sommes relativements fiers de cette offre et nous efforcerons de toujours la proposer, pour plusieurs raisons :

  • la qualité : la gratuité de l’offre n’enlève rien à sa qualité, la seule différence qui existe avec les autres offres sur notre environnement mutualisé réside dans les ressources allouées. Pour le reste, tout est pareil : mêmes fonctionnalités, même infrastructure d’hébergement et même qualité de support. Les conditions de tests sont donc pertinentes avant de passer éventuellement à une offre supérieure. Aussi, il n’y a aucune limite de temps (certains clients sont hébergés sur cette offre depuis 2007).
  • la rareté d’une telle offre : sans connaître toutes les offres de nos confrères, une offre gratuite est plutôt rare dans notre domaine (précisons que nous n’insérons absolument aucune publicité sur les sites que nous hébergeons gracieusement sur cette offre).
  • le bouche à oreille : pouvoir tester nos services instantanément, sans payer ni même avoir de carte de crédit est un bon moyen de faire découvrir alwaysdata à de nouveaux utilisateurs.

Règles à respecter

Il convient de rappeler les quelques règles que nous avons établies et qui s’appliquent spécifiquement à notre offre gratuite (en plus, évidemment, des règles légales qui s’appliquent à l’ensemble de nos offres) :

  • un seul compte gratuit par utilisateur ;
  • le compte ne doit pas être utilisé dans le seul but d’héberger une base de données utilisée par un service externe ;
  • le compte ne doit pas être utilisé dans un but lucratif (site e-commerce ou d’entreprise, affichage de publicités, etc.).

Bon, ça commence plutôt bien 2017, non ? 🙂