Written by

Il y a peu, nous met­tions à jour notre iden­ti­té gra­phique. Je tiens à reve­nir très rapi­de­ment concer­nant cette évo­lu­tion pour par­ta­ger le fait que les retours ont été très nom­breux, aus­si posi­tifs que construc­tifs, ce qui, en plus de nous faire plai­sir, nous a per­mis de cor­ri­ger pas mal de choses (il doit en res­ter quelques unes et évi­dem­ment les retours sont tou­jours les bien­ve­nus). Donc merci.

Dans la fou­lée de cette nou­velle appa­rence, de nou­velles offres ont été intro­duites et sont visibles dès la page d’ac­cueil de notre site. Il s’a­git des ser­veurs vir­tuels, assez com­mu­né­ment dési­gnés par le terme VPS (pour Virtual Private Server). Leur arri­vée per­met de com­bler un manque qui exis­tait jus­qu’a­lors dans la gamme des offres que nous pro­po­sions. En effet, si la pla­te­forme d’hé­ber­ge­ment mutua­li­sée pro­pose des packs ayant un coût plu­tôt faible, elle dis­pose de cer­taines limi­ta­tions (inhé­rentes à la mutua­li­sa­tion), tan­dis qu’à l’in­verse nos ser­veurs dédiés pro­posent des res­sources dont il est dif­fi­cile d’at­teindre les limites mais à un coût plus élevé.

Les VPS se situent — gros­siè­re­ment — entre les deux, en termes de res­source et de bud­get : 1 ou 2 cœurs, à par­tir de 149 euros HT par mois. Les prix sont détaillés sur la page de nos tarifs. Précisons éga­le­ment qu’à l’ins­tar de toutes nos offres, l’in­fo­gé­rance du ser­veur est inclue et l’ins­tal­la­tion n’est pas facturée.

VPSTechniquement, nous n’a­vons rien sacri­fié pour que nos VPS dis­posent des meilleures per­for­mances pos­sible, au plus proche du niveau d’un ser­veur phy­sique. Nos VPS tournent sous QEMU avec KVM (sous Linux, donc). Les disques sont en SSD et phy­si­que­ment locaux (pas de SAN/NAS), ce qui per­met une latence mini­male. La mémoire attri­buée aux VPS est tou­jours sto­ckée inté­gra­le­ment en RAM (DDR4), jamais en swap.

Chaque VPS dis­pose, selon l’offre, d’un ou deux cœurs dédiés — à 3,5 GHz — mais le double en burst. Autrement dit, sur un VPS à 2 cœurs dédiés, la machine vir­tuelle « ver­ra » 4 cœurs : vous avez la garan­tie que 2 d’entre eux pour­ront tou­jours consom­mer 100 % quoi qu’il arrive. Les 2 autres seront uti­li­sables tant que les autres VPS héber­gés sur la même machine phy­sique ne sont pas tous en train de consom­mer l’in­té­gra­li­té de leurs cœurs (ce qui est géné­ra­le­ment rare).

Ainsi, nous pen­sons que cette offre ajoute à notre pla­te­forme ce qui lui man­quait pour que la gamme soit com­plète et réponde à la majo­ri­té des besoins de nos clients, et nous res­tons à votre dis­po­si­tion si vous sou­hai­tez des ren­sei­gne­ments supplémentaires.