Written by

Et en effet : pas besoin de route sur Internet ! En revanche, être capable de voya­ger dans le temps peut par­fois s’avérer pra­tique. Alors en route pour le futur !


Sauvegardes glissantes

Vous ne devriez pas avoir à vous sou­cier de la péren­ni­té de vos don­nées, y com­pris celles en pro­duc­tion. C’est pour­quoi nous nous en char­geons, et depuis long­temps. Vous dis­po­sez de sau­ve­gardes jour­na­lières auto­ma­tiques sur 30 jours glis­sants. Chaque sau­ve­garde est un snap­shot de votre espace per­son­nel. Il com­prend :

  • tous les fichiers de votre réper­toire uti­li­sa­teur, notam­ment vos fichiers de confi­gu­ra­tion1), vos caches, et tout ce que vous dépo­sez dans votre espace per­son­nel ;
  • toutes vos boites mail, par domaine et par compte, au for­mat Maildir, ain­si que vos filtres Sieve ;
  • toutes vos bases de don­nées : pour les bases SQL, vous avez à votre dis­po­si­tion un export2) gzip par base ; pour les bases NoSQL, un réper­toire conte­nant tous les fichiers néces­saires à la res­tau­ra­tion (comme les fichiers bson).

Les sau­ve­gardes sont situées dans un data cen­ter dédié, hors des sites de pro­duc­tion. Vous pou­vez faci­le­ment accé­der à vos snap­shots direc­te­ment depuis votre espace per­son­nel. Rendez-vous dans le dos­sier ~/admin/backup : vos sau­ve­gardes sont atta­chées dans votre sys­tème de fichiers.

Les snap­shots de sau­ve­gardes sont mon­tés au tra­vers du réseau en mode lec­ture-seule. Les per­mis­sions sont mal­gré tout pré­ser­vées. Vos don­nées sont ain­si pro­té­gées, et res­tent inal­té­rables. Vous êtes cepen­dant libres d’y accé­der.

Injecter le passé dans le futur

La « bonne vieille méthode »

Jusqu’ici, le seul moyen de res­tau­rer vos don­nées était de loca­li­ser le(s) fichier(s) à récu­pé­rer dans votre réper­toire de sau­ve­gardes, et de le copier dans votre dos­sier per­son­nel. Une bonne façon d’améliorer cette pro­cé­dure est d’utiliser l’utilitaire rsync pour récu­pé­rer tout un dos­sier :

Pour les bases de don­nées, vous pou­vez uti­li­ser les uti­li­taires dédiés, comme mysql ou pg pour réin­jec­ter les exports dans vos bases :

Concernant les boites mail… ahem, si vous avez déjà ten­té de tra­vailler avec une struc­ture Maildir, vous savez de quoi je veux par­ler. grep est votre ami pour loca­li­ser les mails que vous sou­hai­tez récu­pé­rer.

La DeLorean

Tout aus­si effi­cace que soit cette pro­cé­dure, elle n’est quand même pas très cen­trée sur l’utilisateur. C’est pour­quoi nous avons construit notre propre DeLorean !

interface d'administration : Outil de restauration de sauvegarde
inter­face d’administration : Outil de res­tau­ra­tion de sau­ve­garde

Vous pou­vez main­te­nant res­tau­rer vos fichiers direc­te­ment depuis votre inter­face d’administration. Rendez-vous dans la rubrique Avancé > Restauration de sau­ve­gardes. Choisissez une date, et sélec­tion­nez les conte­nus que vous sou­hai­tez récu­pé­rer :

  • pour les fichiers, indi­quez dans le champ concer­né le che­min vers le fichier ou le répertoire3), rela­tif à votre réper­toire per­son­nel (c’est-à-dire /[rep-cible]/ pour tout un réper­toire) ;
  • pour les bases de don­nées, cochez les bases à res­tau­rer ;
  • pour les boites mail, cochez les comptes concer­nés.

Appuyez sur vali­der. C’est ter­mi­né ! Beaucoup plus simple et pra­tique, non ?

Notez que les pro­ces­sus de res­tau­ra­tion écrasent les don­nées exis­tantes pour les fichiers et les bases de don­nées. Il vous revient de réa­li­ser une copie pour conser­ver votre ver­sion cou­rante si néces­saire. Pour les emails, l’outil res­taure les anciens emails, mais ne sup­prime pas ceux reçus dans l’intervalle.


Nous espé­rons que ce nou­vel outil vous aide­ra à mieux gérer vos don­nées au sein de vos pro­ces­sus chez always­da­ta. Pour nous, il est tou­jours plus impor­tant de vous four­nir des solu­tions pour gérer votre héber­ge­ment, peu importe votre niveau tech­nique. Nous gérons la com­plexi­té tech­nique, pour vous per­mettre de res­ter concentré·e sur votre pro­duc­tion.

Notes   [ + ]

1. dot­files
2. dump
3. nous limi­tons pour le moment la res­tau­ra­tion à un che­min unique