Depuis les débuts d’alwaysdata — il y a plus de 10 ans ! — trois lan­gages majeurs peuvent être uti­li­sés pour faire tour­ner des appli­ca­tions web : PHP, Python et Ruby. Si PHP est un poids lourd depuis long­temps, Python et Ruby étaient alors les petits nou­veaux du monde du web, et nous étions par­mi les tout pre­miers héber­geurs à faire tour­ner des appli­ca­tions écrites dans ces lan­gages.

Aujourd’hui, PHP est tou­jours un poids lourd, Python et Ruby ont mûri, et les petits nou­veaux se sont mul­ti­pliés : Node.jsGo, Lua, Elixir, Haskell, Clojure, etc. Bien que les inter­pré­teurs et com­pi­la­teurs étaient déjà ins­tal­lés sur nos ser­veurs et uti­li­sables, par exemple, en SSH, il n’était pas pos­sible de faire tour­ner des appli­ca­tions web déve­lop­pées avec ces lan­gages… jusqu’à main­te­nant !

Un nou­veau type de site fait son appa­ri­tion : Programme uti­li­sa­teur. Lorsque vous créez un site avec ce type, vous devez indi­quer une com­mande qui sera exé­cu­tée et qui fait tour­ner un ser­veur HTTP. Ce pro­gramme peut être écrit dans le lan­gage de votre choix, inter­pré­té ou com­pi­lé : si la com­mande démarre cor­rec­te­ment (vous pou­vez tes­ter en SSH), votre appli­ca­tion sera joi­gnable.

Un exemple avec Node.js

Prenons un exemple avec un Hello World implé­men­té en Node.js. Créons un fichier ~/www/hello.js conte­nant :

Le pro­gramme va écou­ter sur l’IP 127.1.251.59 et le port 8100 : ce ne sont pas des valeurs prises au hasard, vous devrez uti­li­ser celles qui sont indi­quées lorsque vous créez votre site, dans l’administration always­da­ta. Indiquons ensuite dans le for­mu­laire de créa­tion du site la com­mande sui­vante :

node ~/www/hello.js

C’est tout : notre site en Node.js est bien joi­gnable et affiche un élé­gant Hello World.

Planning découverte

Vous tré­pi­gnez de tes­ter une appli­ca­tion écrite dans votre lan­gage favo­ri ? Allez-y, et n’hésitez pas à contac­ter notre sup­port si vous avez besoin d’aide (ou à lais­ser un com­men­taire sur cet article pour expri­mer votre joie). Si vous man­quez d’inspiration, nous allons démar­rer sur ce blog une série d’articles d’initiation pour héber­ger ses appli­ca­tions dans divers lan­gages.

Premier concer­né : Node.js, avec même une sur­prise (les déve­lop­peurs de Node.js nous sol­li­citent depuis tant de temps qu’ils l’ont bien méri­tée)…