Nous proposons déjà, depuis plus d’un an, la possibilité d’écrire vos propres règles de filtrage email au format Sieve. Très peu d’entre vous l’utilisent, sûrement en raison de sa complexité et de sa difficulté à déboguer.

Nous lançons aujourd’hui une nouvelle interface permettant de créer facilement des règles de filtrage. Il vous suffit d’indiquer :

  • un champ sur lequel appliquer la règle. Par exemple, l’expéditeur ;
  • un type de condition. Par exemple, « est égal à » ;
  • un paramètre pour la condition. Par exemple, « contact@alwaysdata.com » ;
  • une action. Par exemple, « déplacer dans le dossier » ;
  • un paramètre pour l’action. Par exemple, « alwaysdata ».

Et voilà, avec cet exemple, tous les mails ayant comme expéditeur « contact@alwaysdata.com » arriveront automatiquement dans le dossier « alwaysdata ». De nombreux autres champs, conditions et actions sont disponibles. Ce peut être pratique, par exemple, pour gérer vos mailing-lists : les mails avec un en-tête « Reply-To » égal à « django-developers@googlegroups.com » sont stockés dans un dossier « django-dev ».

Ces règles de filtrage sont exécutées côté serveur, à la réception (via Sieve). C’est un avantage sur les filtres de votre client mail (Thunderbird ou Outlook, par exemple) puisqu’elles ne dépendent pas d’une application. Que vous lisiez vos emails avec votre client lourd, via le webmail ou avec votre téléphone portable, ces règles seront toujours exécutées.

Ces règles de filtrage sont accessibles en cliquant sur le bouton « Règles de filtrage » sur la page de modification d’une adresse email. N’hésitez pas à nous faire des retours, notamment si vous désirez davantage de champs ou conditions.

D’autres améliorations mineures ont également été déployées ces derniers jours :

  • apparition d’un menu « Messages » dans l’administration alwaysdata pour revoir la liste des emails que nous vous avons envoyés ;
  • la page des Factures a été remaniée pour la rendre (espérons) un peu plus claire ;
  • mod_xsendfile a été rajouté. Nous vous recommandons de l’utiliser, si possible, pour envoyer des fichiers depuis vos applications ;
  • l’administration alwaysdata est désormais protégée contre les attaques de type CSRF ;
  • nous chiffrons désormais les mots de passe SSH via Blowfish (bcrypt) plutôt que crypt, moins sécurisé. Si vous êtes parano comme nous, nous vous encourageons à redéfinir le mot de passe de vos utilisateurs SSH.

0 Comment »

No comment yet.

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URL

Leave a comment